Alice Rivaz > L’Association >

Prix littéraire Alice Rivaz

En 2014, l’Association Alice Rivaz a créé un prix littéraire triennal intitulé Prix Alice Rivaz, en mémoire de la romancière. Il récompense une «œuvre de fiction qui questionne la représentation des catégories sociales, en particulier celle des femmes». Il est doté de 5000 francs. Le jury, formé de cinq personnes, se réunit chaque année pour établir la liste des livres sélectionnés et, tous les trois ans, pour attribuer le prix.

Le prix vise à encourager la création littéraire d’auteur-e-s de langue française vivant en Suisse et à jeter un pont entre l’œuvre accomplie et celles en devenir, entre passé et présent. Il est une occasion de faire revivre Alice Rivaz et son œuvre en tissant des liens avec celles qui naissent aujourd’hui.

2015 - Yves Laplace, Plaine des héros, Éditions Fayard, 2015

2018 - Bruno Pellegrino, Là-bas août est un mois d'automne, Éditions Zoé, 2018

2021 - Sylvia Ricci-Lempen, Les rêves d'Anna, éditions d'en bas, 2019

Mots-clés
Prix littéraire
Yves Laplace, Plaine des héros

Yves Laplace, Plaine des héros

Dans Plaine des héros, on retrouve ce mariage de l’individuel et de l’universel, ce tissage des problèmes du temps passé et du présent, cette quête de soi et de vérité qui anime toute l’œuvre d’Alice Rivaz.

Bruno Pellegrino, Là-bas, août est un mois d'automne

Bruno Pellegrino, Là-bas, août est un mois d'automne

Avec précaution et tendresse, sur la pointe des pieds et sans effraction, dans leur univers de poésie et le monde d’autrefois, dans le quotidien, l’écriture et les sentiments du poète, Bruno Pellegrino emmène son lecteur sur les pas de Gustave Roud et de sa sœur Madeleine.

Silvia Ricci Lempen, Les rêves d'Anna

Silvia Ricci Lempen, Les rêves d'Anna

Federica, Sabine, Gabrielle, Clara et Anna, tour à tour héroïnes de ce roman, témoignent de la difficulté d’être femme, des préjugés et des injustices qui leur sont faites.